2014 voeux du président

2014 voeux du président

Mesdames, Messieurs,
Au nom du Bureau et du Conseil d’Administration, je suis heureux de vous adresser nos voeux de bonheur et de réussite pour l’année 2014.
Malgré l’accroissement de la précarité sociale, la Prévention spécialisée est menacée. Les exemples du Loiret (suppression totale de la Prévention Spécialisée), de la Seine Maritime et des Alpes Maritimes (amputation de 50% des subventions), de la Haute Garonne (déconventionnement de toutes les associations), nous montrent la gravité de la situation. L’argument budgétaire mis en avant est un prétexte qui cache mal la disqualification du travail social et de la Prévention spécialisée en particulier.
J’indiquais l’an passé qu’il nous fallait oser. Ne pas subir, trouver dans les crises de financement et de légitimation des ressorts pour innover. Nous devons promouvoir notre expertise de diagnostic territorial, nos savoirs faire d’aller à la rencontre des jeunes marginalisés et nos capacités d’être un Tiers entre la demande sociale et la commande publique, de les co-construire avec les habitants et les élus. La formation des éducateurs et des cadres est essentielle pour améliorer nos capacités à repérer, à problématiser avec les habitants et les partenaires les questions sociales émergentes. Désormais, l’utilité sociale de la Prévention spécialisée se démontre.
Nous devons assumer pleinement la fonction politique des associations. Re politisons l’action sociale ! Les Forums de Lyon ont montré toute la valeur d’agir sur le plan collectif et solidaire, d’aider au développement du pouvoir de penser et d’agir des jeunes en voie de marginalisation comme citoyens.
Nous devons être très vigilants pour décoder les signaux d’alerte discrets, pour anticiper, si possible, les désengagements des collectivités publiques. Il faut que nous apprenions à mettre en oeuvre une politique forte de communication, donc aussi de gestion de crise, avec les élus. Nous avons à trouver des alliés chez les autres réseaux d’action sociale, dans la haute fonction publique, chez les élus et les collectivités locales amies. Il nous faut construire des relais médiatiques opérationnels, augmenter la démocratie associative sur le mode participatif.
Bernard HECKEL a terminé son engagement salarié au CNLAPS par la réussite des Forums de Lyon. Je tiens, en votre nom, à le remercier pour l’intensité et la qualité de son travail durant toute sa carrière pour développer la Prévention spécialisée. Eric RIEDERER est désormais le nouveau Coordinateur national du CNLAPS, et donc votre premier interlocuteur, en étroite relation avec le bureau.
Encore une fois, je vous souhaite une bonne année ainsi qu’à vos proches.
Richard PIERRE, Président