Suite aux événements du 13 novembre

Suite aux événements du 13 novembre

Face aux actes de barbarie commis ce vendredi et au danger que de tels crimes représentent pour notre cohésion nationale, les administrateurs du CNLAPS s'engagent et se mobilisent fermement. Pour nous et de ma place de Présidente, nous affirmons notre responsabilité à trois niveaux et nous la transformons en actes que nous vous invitons à mettre en œuvre :

  1. Notre responsabilité envers notre public : nos éducateurs de prévention spécialisée sont présents auprès des jeunes et des habitants, les écoutent, ouvrent des espaces de paroles, recueillent leurs inquiétudes et leurs questions et décryptent avec eux les informations médiatiques. Ceci dans le but de remplir pleinement nos missions d'apaisement, de médiation et d'éducation.
  2. Notre responsabilité en direction des professionnels : Nos associations et services s'assurent de ne pas exposer inutilement les professionnels tout en leur permettant, en lien avec les autres acteurs des territoires d'intervention, de créer des espaces de coopération et de coordination, afin d'assurer une veille.
  3. Notre responsabilité en direction des institutions républicaines et de la mission d'éducation et de protection qui nous est confiée : nos associations et services de prévention spécialisée restent en lien avec les représentants des institutions pour communiquer les informations nécessaires concernant la situation générale et les ambiances des secteurs d'intervention.

Nous réaffirmons notre soutien à tous les professionnels et bénévoles des structures adhérentes du CNLAPS et à tous les acteurs de la prévention spécialisée, qui sont, en ce moment même, auprès des jeunes et des habitants. Nous avons une pensée forte pour nos collègues de Paris et plus particulièrement ceux du 11ème arrondissement qui ont été présents auprès des jeunes, dès vendredi soir et pendant tout le week-end, pour les écouter et les rassurer. Face à des actes d'une telle sauvagerie, nous réaffirmons notre unité et engageons toutes nos forces pour interdire amalgames, confusions et raccourcis.